FR
ENG
« Pourquoi
French Paradox ? »
De nombreuses études épidémiologiques s'accordent depuis longtemps sur une réduction du risque de maladies cardiovasculaires pour les consommateurs modérés de vin rouge. Une équipe de l'Inserm d'Angers a publié une première explication moléculaire de cette observation statistique. La preuve scientifique confirme la preuve statistique!
Cette équipe a découvert par quel mécanisme moléculaire les polyphénols du vin rouge conduisent les cellules des parois des artères et veines à produire du monoxyde d'azote, un vasodilatateur. Cette piste du monoxyde d'azote était déjà connue comme la plus probable, mais ce qui restait à découvrir était la manière dont sa production était déclenchée. Le mécanisme élucidé passe par l'un des récepteurs des œstrogènes des cellules des parois, auxquels se lient les molécules de delphinidine (un polyphénol) ce qui déclenche la production de monoxyde d'azote. Cette découverte pourrait, outre son explication rationnelle du célèbre French Paradox (il y a moins de maladies cardiovasculaires dans les populations du Sud-Ouest de la France) ouvrir la voie à des thérapeutiques utilisant les polyphénols extraits du vin rouge pour ces pathologies.  »

Le Monde 9 janvier 2010
Inserm-CNRS-universités d'Angers (unité 771), Strasbourg et Toulouse.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération
mentions legales        credits
Mentions légales Twitter

Culturevin